image imprimée


Photoshop - 4. Masques et couches



Photoshop - 4. Masques et couches

A. Emploi des masques et des couches

Les masques servent à isoler et à protéger certaines parties de l’image. Ils apportent un gain de temps : nul besoin de refaire une sélection longue et minutieuse. De plus, on emploie les masques dans des travaux de retouche plus complexes, pour appliquer des changements de couleurs ou un effet de filtre par exemple.

Les masques peuvent être provisoires, ou stockés sous forme de couches spéciales en niveaux de gris, appelées couches alpha. Les couches peuvent servir à emmagasiner les données sur les couleurs de l’image (mais ne peuvent être imprimées, contrairement aux calques).

Dans cette leçon, l’objectif est de travailler sur la photo d’une aigrette et de transformer le paysage qui l’entoure. Dans le fond de l‘image, on ajoutera des touches d’herbe en provenance d’autres photographies. Enfin on introduira un dégradé pour adoucir l’image.

B. Création d’un masque provisoire

Nous allons utiliser le mode Masque pour convertir le contour d’une sélection en masque provisoire. Ensuite, ce masque pourra être reconverti en contour de sélection et éliminé lors de la reconversion, ou enregistré en tant que couche alpha pour être conservé.

1. Choisissez menu Fichier - File > Ouvrir - Open et ouvrez le fichier 04Start.psd dans le dossier PSD_4.

2. Sélectionnez la Baguette magique. Entrez 12 dans le champ Tolérance de la barre d’options.

3. Cliquez sur l’aigrette, dans une zone blanche, pour initier la procédure de sélection.

4. Pour étendre la sélection, enfoncez la touche Maj et cliquez avec la Baguette magique sur une autre partie blanche de l’oiseau. La touche Maj fait apparaître un signe plus (+) près de la Baguette magique, ce qui signifie que l’outil va agrandir la surface sélectionnée. (fig. 1 et 2). La sélection de l’aigrette n’est pas encore complète. Continuons de l’étendre à l’aide d’un masque.

5. Cliquez sur le bouton mode Masque dans la boîte à outils. Par défaut, vous avez travaillé jusqu’à présent en mode Standard. (fig. 3). En mode Masque, un masque rouge vient recouvrir la partie non sélectionnée pour la protéger (fig. 4). Vous ne pouvez modifier que la zone exposée, visible et sélectionnée.

Note : Il faut au préalable effectuer une sélection dans l’image pour faire apparaître le voile rouge en mode Masque.

C. Modification d’un masque provisoire

Vous allez affiner la sélection de l’aigrette en étendant ou en réduisant la surface masquée. Les modifications du masque sont réalisées à l’aide du Pinceau. L’intérêt de travailler sur une sélection avec un masque réside dans l’emploi de la quasi-totalité des outils et filtres pour modifier le masque (vous pouvez même recourir aux outils de sélection).

En mode Masque, Photoshop se met automatiquement en mode Niveaux de gris. Par défaut, le Noir devient la couleur de premier plan, le Blanc celle d‘arrière-plan. Lors de l’emploi d’outils de retouche ou de dessin, n’oubliez pas ces principes de base :

- Le fait de dessiner en Blanc gomme le masque (le voile rouge) et étend la zone sélectionnée.

- Le fait de dessiner en Noir étend le masque (le voile rouge) et réduit la zone sélectionnée.

1. Pour disposer du Blanc en couleur de premier plan, cliquez sur la flèche de permutation des couleurs dans la boîte à outils. Si nécessaire, sélectionnez la loupe et agrandissez l’affichage.

Raccourcis de l’outil Loupe

- Maintenez les touches Ctrl+Barre d’espace (Windows) ou Commande+Barre d’espace (Mac) enfoncées pour sélectionner temporairement la loupe à partir du clavier. Vous retrouvez l’outil avec lequel vous travailliez dès que vous relâchez ces touches.

- Pour effectuer un zoom avant, il suffit de cliquer sur la zone de l’image à agrandir ou de faire glisser le pointeur sur celle-ci. Le taux d’agrandissement maximum est appliqué à la partie de l’image délimitée par le rectangle de sélection.

- Pour effectuer un zoom arrière, double-cliquez sur la Loupe dans la boîte à outils pour retrouver l’affichage à 100% de l’image, ou maintenez la touche Alt enfoncée pour activer le zoom arrière. Cliquez au centre de la zone de l’image à réduire. A chaque clic, vous passez au facteur de réduction prédéfini supérieur.

2. Sélectionnez le Pinceau.

3. Dans la barre d’options, vérifiez que le mode affiché est Normal et cliquez sur la flèche du champ Forme - Brush, pour afficher la palette Formes. Sélectionnez une forme de taille moyenne : diamètre 13 pixels. Note : Vous allez changer plusieurs fois de forme d’outil au cours de cette leçon. Pour gagner du temps, vous pouvez ouvrir la palette Formes dans une fenêtre séparée : sélectionnez menu Fenêtre - Window > Formes - Brushes.

4. Commencez à peindre avec le Pinceau sur les zones rouges incluses dans le corps de l’aigrette. Les zones rouges disparaissent sous les traits du Pinceau. Ne vous inquiétez pas si vous débordez du corps de l’oiseau, car vous aurez l’occasion plus tard de corriger cette imperfection en masquant certaines zones de l’image.

5. Continuez à dessiner en blanc pour effacer tout le masque sur l’aigrette, y compris sur son bec et sur ses pattes. Durant cette opération, vous pouvez à tout moment basculer entre le mode Masque et le mode Standard pour visualiser l’effet produit par le gommage du masque. Notez que la surface de la sélection s’est étendue, englobant une plus grande partie du corps de l’oiseau. (fig. 3).

S’il reste de petites zones sélectionnées sur le corps de l’aigrette, cela signifie que vous n’avez pas encore effacé tout le masque.

6. Après avoir effacé toutes les taches rouges sur l’aigrette, cliquez sur l’icône du mode Standard (fig. 4) pour afficher le masque comme sélection. Ne vous inquiétez pas si la sélection déborde un peu sur le fond de l’image, car vous apprendrez à corriger ces détails un peu plus loin.

D. Réduire une sélection par extension du masque

Si vous avez gommé un peu le masque au-delà du contour de l’aigrette, une partie du fond est incluse dans la sélection. Vous allez maintenant retourner en mode Masque et rétablir le masque jusqu’au bord de l’oiseau en dessinant en Noir.

1. Cliquez sur le bouton mode Masque de la boîte à outils.

2. Définissez le Noir en couleur de premier plan (clic sur la double flèche de permutation des couleurs de premier-plan et d’arrière-plan).

3. Choisissez une forme de Pinceau de petite taille, dans la palette Formes - Brushes, pour délimiter avec précision les bords de la sélection.

4. A présent, dessinez en Noir pour rétablir le masque sur toute la partie du fond qui est actuellement exposée. Seul le corps de l’aigrette doit rester exposé.

5. Revenez en mode Standard pour visualiser la sélection finale de l’aigrette.

6. Double-cliquez sur la Main dans la boîte à outils afin d’ajuster la fenêtre à la taille de l’écran.

E. Enregistrement d’une sélection comme masque

Vous allez enregistrer la sélection de l’oiseau en un masque conservé sous la forme d’une couche alpha. Ainsi, cette longue tâche de sélection ne sera pas perdue, et réutilisable une autre fois.

Par défaut, les masques sont provisoires. Ils disparaissent dès que vous désélectionnez. Mais toute sélection peut être mémorisée comme un masque dans une couche alpha (lieu de stockage d’informations sur l’image). Une image peut contenir jusqu’à 24 couches, y compris couches de couleurs et alpha. Les masques mémorisés pourront être utilisés dans la même image ou dans une autre.

1. Choisissez menu Fenêtre - Window > Couches - Channels pour afficher la palette Couches. Dans la palette Couches, les couches d’information sur les couleurs par défaut sont affichées : une couche RVB pour l’image RVB et une couche pour chacune des couleurs, Rouge, Vert et Bleu.

2. Cliquez sur l’icône de l’oeil en face de la couche Rouge pour masquer cette dernière et observez le résultat. Affichez chaque couche individuellement en cliquant sur l’icône de l’oeil correspondant (pour masquer ou afficher ensemble plusieurs couches, faites glisser le pointeur dans la colonne des icônes de l’oeil).

3. Pour terminer, cliquez pour afficher l’icône de l’oeil en face de la couche RVB afin de retrouver l’affichage complet des couleurs.

4. L’aigrette étant toujours sélectionnée, cliquez sur le bouton Mémoriser la sélection sur une couche dans le bas de la palette Couches. Une nouvelle couche Alpha 1 est venue s’ajouter au bas de la liste.

5. Double-cliquez sur la couche Alpha 1 et saisissez Aigrette pour la nommer. Si vous affichez simultanément toutes les couches de couleurs et la couche alpha, l’image apparaît de la même manière qu’en mode Masque (avec un voile rouge sur les zones masquées).

6. Choisissez Sélection > Désélectionner.

Les couches alpha peuvent être ajoutées et supprimées et, comme les masques, elles peuvent être modifiées à l’aide des outils de dessin et de modification. Pour ne pas confondre les couches et les calques, retenez que les couches contiennent les informations de sélection et de couleur d’une image alors que les calques contiennent les peintures et effets.

F. Modification d’un masque permanent

A présent, vous allez retoucher les ultimes zones oubliées de la sélection de l’aigrette, en modifiant la couche du masque (il est très facile d’oublier de toutes petites zones lors de la sélection). Cette fois-ci, vous allez afficher et retoucher le masque sur l’image en niveaux de gris. 1. L’aigrette étant toujours sélectionnée, masquez toutes les couches, à l’exception de la couche Aigrette.

La fenêtre de l’image affiche désormais un masque en noir et blanc de la sélection de l’aigrette. Recherchez les taches et les mouchetures noires ou grises sur le corps de l’oiseau.

Note : si le fait de dessiner en Blanc gomme le masque et celui de dessiner en Noir l’étend, le dessin en Gris, lui, étend ou réduit le masque à des degrés divers d’opacité, proportionnellement au niveau de gris utilisé. Ainsi, si vous dessinez avec un niveau de gris moyen, quand vous utiliserez le masque pour définir une sélection, moins de 50% des pixels seront sélectionnés.

2. Si nécessaire, cliquez sur la couche Aigrette pour l’activer. La couche active est mise en surbrillance dans la palette Couches.

3. Vérifiez que le Blanc est la couleur de premier plan. Sélectionnez ensuite une forme de petite taille dans la palette Formes et passez le Pinceau sur toute tache noire ou grise.

4. Si vous apercevez des taches blanches sur le fond noir de la couche, permutez les couleurs pour avoir le Noir en couleur de premier plan et gommez ces taches, pour étendre la zone masquée.

G. Réemploi et ajustement d’un masque

1. Dans la palette Couches, cliquez sur la couche RVB pour afficher l’image complète, puis cliquez sur l’icône de l’oeil de la couche de l’Aigrette pour la masquer (si nécessaire) (fig. A).

2. Choisissez menu Sélection > Récupérer la sélection - Load Selection. Cliquez sur OK. La sélection de l’aigrette réapparaît dans la fenêtre de l’image (fig. B).

Pour récupérer une sélection enregistrée en utilisant les raccourcis, utilisez l’une des méthodes suivantes dans la palette Couches :

- Faites glisser la couche qui contient la sélection à récupérer sur le bouton Récupérer la couche comme sélection.

- Maintenez la touche Ctrl (Windows) ou Pomme (Mac) enfoncée et cliquez sur la couche qui contient la sélection à récupérer.

- Pour ajouter le masque à une sélection existante, maintenez les touches Ctrl+Maj (Windows) ou Pomme+Maj (Mac) enfoncées et cliquez sur la couche.

- Pour soustraire le masque d’une sélection existante, maintenez les touches Ctrl/Pomme+Alt enfoncées et cliquez sur la couche.

- Pour récupérer l’intersection de la sélection enregistrée et d’une sélection existante, maintenez les touches Ctrl/Pomme+Alt+Maj enfoncées et sélectionnez la couche.

3. Choisissez menu Image > Réglages - Adjustments > Niveaux automatiques - Auto Levels. Cette commande règle automatiquement la balance des couleurs à l’intérieur de la sélection.

La balance automatique transforme respectivement en blanc et en noir les pixels les plus clairs et les plus foncés de chaque couche, puis redistribue proportionnellement les pixels de ton intermédiaire. Pour comparer cette nouvelle version à la précédente, choisissez Edition > Annuler - Undo, puis Edition > Rétablir - Redo, pour récupérer l’image modifiée. Enfin, désélectionnez.

H. Extraction d’une image

Vous allez à présent vous servir de la commande Extraire, qui permet de définir des sélections difficiles, par exemple des images de brins d’herbe ou des épis de blé. Cette commande permet de découper des objets aux contours déchiquetés, entremêlés ou indiscernables avec un minimum d’opérations manuelles.

La commande Extraire ne peut être utilisée q’au sein d’un calque donné. Si votre image n’est constituée que d’un arrière-plan, vous pouvez copier celui-ci dans un nouveau calque.

1. Choisissez menu Fichier > Ouvrir et ouvrez le fichier Foxtail.psd.

2. Choisissez menu Filtre > Extraire - Extract. La fenêtre Extraire apparaît, avec le Sélecteur de contour activé dans la partie supérieure gauche de la boîte de dialogue.

Vous allez commencer par surligner les contours de l’objet avec le Sélecteur de contour. Ensuite vous définirez l’intérieur de l’objet, puis vous passerez à un aperçu de l’extraction. Vous pouvez préciser et ajuster l’extraction autant de fois que nécessaire. Lorsqu’elle est définitivement appliquée, l’extraction efface l’arrière-plan de l’objet (le rend transparent), pour ne conserver que l’objet extrait.

3. Choisissez une épaisseur d’outil pour la sélection du contour : commencez par une épaisseur moyenne en entrant 20 dans le champ Epaisseur. Il vaut mieux commencer par une 1re sélection grossière, puis réduire l’épaisseur de l’outil pour affiner la sélection.

4. Faites glisser le Sélecteur de contour sur les pointes floues de l’épi jusqu’à les recouvrir complètement, sans remplir l’épi. Placez l’outil de telle sorte que sa trace chevauche à la fois l’arrière-plan et les bords de l’objet.

Le fait qu’une partie de l’objet soit surlignée n’a pas d’incidence sur l’extraction, fondée sur une comparaison des contrastes entre les pixels. L’intérieur de l’épi étant bien défini, assurez-vous que le sélecteur en a tracé un contour complet. Il est inutile de surligner les parties de l’objet qui touchent un bord de l’image.

Vous allez maintenant sélectionner le contour de la fine pousse latérale de l’épi.

5. Optez pour un surlignage plus fin en fixant son épaisseur à 5. Vous pouvez gagner en précision en agrandissant l’image (Loupe). L’outil Main sert à mieux cadrer l’affichage de l’image).

6. Avec le Sélecteur de contour, dessinez le contour de la pousse pour la sélectionner. (En cas de mauvaise manipulation, sélectionnez la Gomme dans la boîte de dialogue et passez-la sur le trait de surlignage à effacer).

7. Sélectionnez l’outil Remplissage dans la boîte de dialogue Extraire. Cliquez ensuite à l’intérieur de l’objet pour le remplir. Cette étape, qui sert à définir l’intérieur de l’objet, est indispensable pour afficher un aperçu du résultat de l’extraction.

8. Cliquez sur Aperçu - Preview pour afficher le résultat de l’extraction.

9. Pour affiner votre sélection, modifiez les limites du découpage avec les techniques suivantes :

- Passez de l’affichage de l’aperçu à celui de l’image originale par le menu Aperçu - Preview.

- Cliquez une 2ième fois dans une zone déjà remplie avec l’outil de Remplissage pour annuler celui-ci.

- Utilisez la Gomme de la boîte de dialogue Extraire pour éliminer le surlignage en trop.

- Activez ou désactivez les options Afficher le sélecteur - Show Highlight et Afficher le Remplissage - Show Fill selon la nécessité.

- Agrandissez votre sélection avec la Loupe, puis utilisez un sélecteur plus fin en passant du Sélecteur à la Gomme à mesure que vous effacez, retracez et précisez le contour de l’objet.

10. Quand vous êtes satisfait de la sélection, cliquez sur OK pour appliquer l’extraction.

I. Ajouter l’image extraite

1. L’image de l’épi étant activée, employez l’outil de Déplacement pour déplacer l’épi jusque dans l’image de l’aigrette, à droite de l’oiseau. L’épi de blé est ajouté en tant que nouveau calque à l’image.

2. Fermez l’image Foxtail.psd sans enregistrer vos modifications. Puis choisissez Edition > Transformation manuelle - Free Transform, pour redimensionner l’épi. Faites glisser les poignées de redimensionnement en maintenant la touche Maj enfoncée, pour imposer la conservation des proportions de l’image. Donnez à l’épi environ les deux tiers de la hauteur de l’image originale. Appuyez enfin sur la touche Enter pour appliquer le redimensionnement.

3. Dans la palette Calques, sélectionnez le calque de l’épi (Calque1) et réduisez son opacité à 70%.

J. Extraire en forçant le premier plan

L’option Forcer premier plan de la boîte de dialogue Extraire permet d’élaborer des sélections complexes quand l’intérieur de l’objet à extraire n’est pas clairement défini.

1. Choisissez Fichier > Ouvrir et ouvrez l’image Weeds.psd.

2. Choisissez Filtre > Extraire. Dans la partie Extraction de la boîte de dialogue, cochez l’option Forcer premier-plan - Force Foreground.

Vous allez d’abord sélectionner la couleur sur laquelle vous allez fonder votre sélection. Cette technique est d’autant plus efficace que l’objet à sélectionner est monochrome ou de couleur relativement uniforme.

3. Sélectionnez la Pipette dans la boîte de dialogue Extraire, puis cliquez sur une zone claire des herbes hautes pour prélever la couleur qui servira de couleur depremier plan.

4. Sélectionnez le Sélecteur de contour . Puis choisissez une épaisseur d’outil assez large (20 ou 30).

5. Faites glisser le Sélecteur de contour sur les parties hautes des herbes, à la hauteur où elles se découpent sur fond noir.

6. Une fois les extrémités englobées dans la sélection, continuez de surligner les herbes jusqu’au premier tiers de leur hauteur, pour obtenir une large bande surlignée.

7. Choisissez Cache noir dans le menu Aperçu - Preview, au bas de la zone d’options de la boîte de dialogue. Vous obtiendrez ainsi un contraste adapté à une sélection de couleur claire.

8. Cliquez sur Aperçu - Preview pour afficher l’objet extrait sur fond noir (fig. D).

9. Une fois la sélection bien définie, cliquez sur OK pour procéder à l’extraction finale de l’objet. Tous les pixels situés en dehors de la sélection sont effacés (transparents).

K. Ajouter l’objet de premier plan extrait

1. L’image des herbes étant activée, servez-vous de l’outil Déplacement pour déplacer les herbes jusqu’à l’image de l’Aigrette, à peu près dans le premier tiers inférieur de l’image. L’image des herbes hautes est ajoutée en tant que nouveau calque à l’image de l’aigrette.

2. Dans la palette Calques, sélectionnez le calque des hautes herbes et réduisez son opacité à 70%.

L. Application d’un filtre sur une sélection masquée

Pour compléter la composition, vous allez isoler l’oiseau afin d’appliquer un effet de filtre à l’arrière-plan de l’image.

1. Dans la palette Calques, sélectionnez l’Arrière-plan - Background.

2. Dans la palette Couches, faites glisser la couche Aigrette jusqu’au bouton Récupérer la couche comme sélection au bas de la palette. La couche Aigrette est alors chargée dans l’image.

3. Pour que l’aigrette soit protégée des manipulations et que l’arrière-plan soit sélectionné, choisissez menu Sélection > Intervertir - Inverse.

4. Cliquez sur l’onglet de la palette Calques et assurez-vous que le calque Fond est actif. Choisissez Filtre > Artistique > Crayon de couleur - Colored Pencil. Essayez différentes positions de curseurs avant d’appliquer le filtre.

5. Cliquez sur OK lorsque les paramètres vous conviennent. Puis choisissez menu Sélection > Désélectionner - Deselect pour retirer la sélection.

6. Choisissez menu Calque > Aplatir l’image - Flatten Image (pour réduire la taille du fichier).

M. Création d’un masque en dégradé

Outre le noir, qui indique ce qui est masqué, et le blanc, qui signale ce qui est sélectionné, vous pouvez utiliser des tons de gris pour représenter une transparence partielle. Par exemple, si vous appliquez dans une couche un ton de gris qui est au moins à mi-chemin entre le blanc et le noir, l’image sous-jacente sera à moitié visible (50% ou plus).

Vérifions cet effet en ajoutant un dégradé à une couche, puis en remplissant la sélection avec une couleur pour voir comment les différents niveaux de transparence du noir, du gris et du blanc agissent sur l’image.

1. Dans la palette Couches, cliquez sur le bouton Créer une couche , au bas de la palette (fig. A). La nouvelle couche (Alpha 1) apparaît au bas de la palette et les autres couches sont masquées.

2. Double-cliquez sur la couche Alpha 1 puis renommez-la Dégradé. Cliquez sur OK.

3. Sélectionnez l’outil Dégradé dans la boîte à outils. Dans la barre d’options, cliquez sur la flèche et choisissez Noir, Blanc dans la palette des dégradés (fig. B).

4. Maintenez la touche Maj enfoncée pour que le dégradé suive l’axe vertical et faites glisser l’outil Dégradé du haut vers le bas de la fenêtre de l’image. Le dégradé est alors appliqué à la couche (fig. C).

N. Application d’effets à l’aide du masque en dégradé

Vous allez maintenant récupérer le masque en dégradé comme sélection et remplir la sélection avec une couleur. Lorsqu’on définit une sélection à partir d’un dégradé, et après l’avoir entièrement colorée, l’opacité de la couleur de remplissage n’est pas homogène et varie sur la longueur du dégradé. Cette couleur est entièrement transparente là où le masque est noir ; elle est en partie perceptible là où le masque est gris et est totalement visible là où le masque est blanc.

1. Dans la palette Couches, cliquez sur la couche RVB pour afficher l’image avec toutes ses couleurs. Ensuite, utilisez la couche Dégradé pour faire une sélection.

2. Sans désélectionner la couche RVB, faites glisser la couche Dégradé sur le bouton Récupérer la couche comme sélection , au bas de la palette, pour charger le dégradé comme sélection. Un contour de sélection apparaît dans la fenêtre. Il ne couvre qu’une petite moitié de l’image, mais c’est normal.

3. Dans la boîte à outils, vérifiez que les couleurs de premier et d’arrière-plan sont les couleurs par défaut (Noir et Blanc). Puis appuyez sur la touche Delete pour remplir la sélection avec la couleur d’arrière-plan qui est le Blanc.

4. Choisissez menu Sélection > Désélectionner. Le travail est fini !

- Pour rappel, distinction entre couches et calques : Les couches servent de zones de stockage pour les sélections mémorisées. A moins d’afficher une couche alpha, elles n’apparaissent pas à l’écran ni à l’impression. Les calques peuvent servir à isoler diverses parties d’une image afin de modifier celles-ci (avec les outils de dessin et de retouche) en les traitant comme des éléments indépendants.




PSD_4 Zip 1286012

mots-clés liés à cet article

Adobe Photoshop
art graphique
impression

quelques sites liés aux mots-clés de cet article


Adobe Photoshop
adobe
cbt cafe

art graphique
viégas
in2media
swarte
guerrila girls
why not associates

impression
coez
buser
happy famous artists
active archives
centre de la gravure et de l’image imprimée